27 joueurs

217 sujets

1,562 messages

05/08/22 créé le

Description

Sur Divine Violence, on demande 350 mots avec une réponse par mois minimum. Les réponses aux events ne comptent pas comme des réponses. On souhaite privilégier la QUALITÉ à la quantité. On demande un âge minimum de 18 ans, mais on ne joue pas à la police. On ne se tient pas responsable des gens qui ont moins de 18 ans et qui seraient CHOQUÉS. On ne réserve pas les avatars à moins que ce soit pour un multicompte.


La nuit, sombre, intense, inhumaine semble s’engouffrer dans le cœur de chaque être en ce mois d’octobre 2012, alors que cette créature sortie de l’enfer brandit fièrement la tête de la reine d’Angleterre, préalablement décollée de ses épaules. Aucun son ne semble sortir de la bouche des spectateurs. Seul le regard plein de HAINE de ce dément et son cri de joie vient rompre le silence quasi mortuaire. Puis des cris d'euphorie qui s'enlacent aux hurlements de désespoir. Réveillant certains de cette torpeur cauchemardesque. Peu de temps pour fuir, pour quitter la capitale anglaise.


Les jours qui suivirent cette démonstration de puissance vinrent profondément entailler l’humanité. Les guerres éclatèrent aux quatre coins du globe. Les lycans et les vampires s'unirent dans un même but ; annihiler les mortels. L’Italie fut la première à être brisée, suivie de près par le Maroc et le continent asiatique. L’Angleterre fut précipitée dans les abysses la veille de la défaite américaine; marquant au fer rouge cette triste date du 10 décembre 2012, condamnant chaque humain à une vie d’ASSERVISSEMENT.


Les vampires et les lycans se réunirent à plusieurs reprises pour bâtir cette dystopie. Un monde où règne l’obscurité, le pouvoir et le sang. Tous les êtres humains furent traqués, chassés puis parqués dans différents camps pour être testés, rappelant ainsi les ATROCITÉS de la seconde guerre mondiale. Seule une infime partie fut sélectionnée pour mériter le droit de vivre -ou plutôt le droit d’exister-.


L’esprit, la force, l’intelligence, et la lignée déterminèrent le sort de chaque être inférieur. La plupart ont été envoyés dans des usines afin d’être drainés de leur sang jusqu’à une mort lente, fournissant ainsi les vampires en nourriture. Hommes, femmes, enfants, qu’importe l’âge et l’origine ethnique, ne laissant qu’environ 400 000 individus pour le triage officiel. 400 000 HUMAINS ENREGISTRÉS, répartis dans différents centre d’élevage, entre autres les fermes et les camps, pour devenir esclave ou à l'université pour être dressé en tant que calice. Les dirigeants vampires instaurèrent les dispositions légales qui conviennent à chaque représentant et qui répartissent les mortels sur les différents territoires. Tous les droits moraux ont été supprimés, rétrogradant les humains au rang de biens; leur assignant ainsi le rôle d’objets à posséder à leur guise.


La royauté vampirique londonienne cohabite avec celle des lycans depuis maintenant dix années, se partageant la ville tristement surnommée THE OLD SMOKE suite au brouillard de pollution de 1952.


Cette alliance, parfois encore fragile, semble nourrir l’espoir des rebelles prenant plaisir à créer des conflits par la plume et les poings, dans l’espoir de voir naître un jour nouveau. Un jour si lumineux qui viendra éblouir les TÉNÈBRES.


Les artères du métro londonien grouillent de ces êtres, qui essaient de fuir la ville pour se réfugier dans une campagne moins surveillée… ou encore de rebelles qui vivent en parallèle, essayant de retrouver la liberté tant rêvée. En sachant que le sort réservé aux INSURGÉS est la mort, et pire encore… l’assouvissement le plus total et le plus cruel.