16 joueurs

118 sujets

225 messages

11/04/22 créé le

Historique

Tags

Derniers messages

  • Aucun message n'a été trouvé.

Derniers inscrits

Liens en vrac

Description

Il était une fois des Hommes. Des êtres bipèdes dotés d’une intelligence supérieure qui leur permet d’évoluer au fil du temps. Et qui leur permet aussi de tuer leur prochain sans aucune pitié. Qui leur permet de croire qu’ils sont les seuls à représenter une race à part entière. Une race qui peut parler. Bouger. Évoluer. Construire. Bâtir. Tuer. Une intelligence qui leur permet de croire qu’ils sont les maitres du Monde et des Océans. S’ils savaient seulement qu’ils ont tort. Car non. Ils ne sont pas les seuls.


Nous sommes bien là. Tapis au fond des océans. Grouillant sous les vagues. Au plus profond des abysses hurlants. Tout comme l’Homme existe pour peupler la Terre, nous existons pour peupler les eaux. Un peuple qui a ses propres caractéristiques tout comme le bipède évolue avec les siennes. Un monde qui existe depuis les temps anciens. Depuis les époques des mythes et des légendes. Depuis les époques où les Dieux étaient vénérés. Depuis les époques où les folklores étaient au creux de toutes les histoires. Certains croient en nous. D’autres non. Mais ce qui est certain, c’est que l’Homme, n’ayant jamais eu la preuve scientifique de notre existence, a cru bon de se pavaner en se démontrant comme le Roi.


Mais nous, peuples des eaux que nous sommes, avançons à notre rythme sans pour autant interférer avec les Humains. Nous ne cherchons jamais querelle et nous gardons notre existence secrète. Même si la pollution engendrée par ces bipèdes est une menace constante, nous faisons tout pour protéger nos territoires sans nous montrer. Même si malheureusement, certains d'entre nous ressemblent trop à la faune marine classique et se font prendre dans les filets des Hommes, nous choisissons de nous taire et de garder notre deuil silencieux. Toujours sans nous montrer. Que des ombres dans la pénombre de l’eau. Que des cris étouffés par les mers au fin fond des abysses. Et c’est bien suffisant pour faire reculer toute intrusion. Nous vivons tranquillement au sein de Fosse Soyeuse, la Cité Engloutie. Mauvais jeu de mot ? Absolument pas. Elle nous protège et nous permet de nous épanouir. Même si certains d’entre nous ont décidé de vivre au sein de leur propre océan et de leur propre cité, Fosse Soyeuse reste ouverte à tous ceux qui sont comme nous. Et nous offrirons toujours notre protection à qui en aura besoin. C’est un Paradis pour nous. Mais si l’Homme venait à passer ces frontières, elle deviendra alors la plus mortelle des Fossoyeuses.