14 joueurs

203 sujets

780 messages

22/02/22 créé le

Description

Les guerres et les catastrophes naturelles ont scarifié la surface de la Terre. Les habitants de ce monde en peine ont failli succomber, mais ils ont toujours été obstinés et dotés d’une volonté de survivre à toute épreuve. La société humaine s'en est tirée en se forgeant une force d'un genre nouveau.


L’humanité s’est embrasée. L’humanité s’est sublimée. L’humanité a muté, évolué, est devenue bien plus qu’elle ne l’avait jamais espéré. La morsure glaciale de l’acier supplante la frêle chair, le mana enivre les sens comme jamais nectar n’en fut capable, les chimères qui peuplaient naguère les contes pour enfants sont devenues quotidiennes. L’humanité a dominé sa condition fragile et mortelle. La métahumanité, telle qu’elle se nomme désormais, a imposé sa volonté au monde qui l’entoure.


C’est à Nexus que se trouve l’épicentre de toutes ces nouvelles connaissances. Dans cet état-cité tentaculaire, érigé par des philanthropes en quête d’un havre de paix, magiciens et cyborgs pactisent. Humains et elfes travaillent main dans la main. Société utopique, qui ignore les parias de ses bas quartiers. Fédération aux citoyens affranchis de toute limite, tant qu’ils n’entravent pas les profits des mégacorporations qui gouvernent dans l’ombre. Les regards du monde entier scrutent Nexus, où chacun rêve de pouvoir aller se construire une vie meilleure.



Pourtant, depuis peu, de nouvelles voix se font entendre. Pour une fois, elles ne sont imputées ni aux activités mortelles, ni à celles du monde astral. C’est vers le cyberespace que se tournent tous les regards : des murmures d’un nouveau genre semblent y troubler les activités de celles et ceux qui en ont depuis bien longtemps fait leur terrain de jeu. On parle de déconnexions intempestives des utilisateurs. De bugs à l’origine nébuleuse, qui semblent insolubles, même pour les meilleurs ingénieurs des plus grandes corporations. Plus inquiétants encore sont ces programmes intrusifs, qui s’installent sur les interfaces sans qu’il ne soit possible de les isoler… Tous ont d’abord cru à une nouvelle attaque informatique de grande envergure, jusqu’à ce qu’on apprenne que même les plus dangereux mouvements hackers étaient victimes de ces dysfonctionnements.


Contre toute attente, ce sont les métamages de la Völva qui ont trouvé le fin mot de l’histoire, lorsque leurs exorcistes se sont avérés incapables de déloger les esprits hantant les outils de la célèbre firme. Ces spectres ne provenant vraisemblablement pas du plan astral, il leur fallut le concours de technomanciens de leur sœur et ennemie, Tyr Inc., pour parvenir à s’en débarrasser. Bien sûr, la nouvelle de l’échec d’une telle superpuissance parcourut le monde aussi rapidement qu’une traînée de poudre. La rumeur révéla au grand jour l’existence de ce qu’elle surnomma rapidement des loas quantiques, entités encore inconnues qui hanteraient le cyberespace. Certains prétendent même que l’information aurait été vendue par Valkyrie Medical elle-même, inquiète de voir ses rivales s’allier et prendre trop d’avance sur elle.



Une seule question déchaîne les opinions désormais : les loas sont-ils une nouvelle menace pour la métahumanité ?