3 joueurs

34 sujets

62 messages

11/10/21 créé le

Description

Les yeux rivés sur le manoir, un sourire se forma progressivement sur mes lèvres. Les travaux touchaient à leur fin, et dans une semaine le Berkley manor institut ouvrira ses portes aux élèves. Pas n'importe lesquels , des étoiles qui sont tombées du ciel et qui , dans leur chute , ont perdu leur lumière scintillante. Au cœur de cette école singulière, ces étoiles bafouées du monde du showbiz , vont réapprendre la vie d'artiste,s'enhardirent face à la critique médiatique et surtout retrouver confiance en eux Retrouver cette flamme qui sommeille dans leur corps et qui , jadis les a poussé à s'envoler très haut dans la gloire . Des professeurs vont les encadrer tout au long de ce cursus pour les aider à combattre leurs démons. Des célébrités qui ont réussi à contourner cette dure loi qui malheureusement fait partie de notre quotidien .


Je pris une profonde inspiration, puis marchai vers le bâtiment d'un pas assuré. Mes iris bleus étaient toujours à le scruter , avec fierté , mais aussi avec peine. L'idée m'était venue dans une période assez sombre de mon existence, un chapitre qui encore aujourd'hui m'arrache des larmes des yeux. Il y a quelques années en arrière , je vivais une histoire passionnée et clandestine avec une chanteuse de blues locale , du nom de Rosa Berkley. Une femme afro-américaine que j'avais eu la chance de rencontrer ici, à Hatteras Island. C'était un soir d'été au café Pamlinco, il faisait chaud et on pouvait entendre le bruit des vagues"aller et venir" sur le sable blanc . C'était une femme incroyablement belle et beaucoup trop jeune pour moi, et dès qu'elle s' était mise à chanter , j'avais compris que ma vie allait prendre un nouveau tournant. Il m'arrive encore de l'écouter et de me remémorer ce temps... Un temps, où l'amour et la peine se sont étrangement mélangés quand la presse a révélé notre romance au grand jour.


C'était une nuit douce et calme d'automne quand j'ai appris son décès. Un soir sans étoile et sans lueur sur l'océan . Je me souviens avoir pris la voiture pour me rendre sur l'ile, le cœur serré par la douleur bien que ma tête refusait la triste vérité. A dater , de ce jour, je m'étais juré de lui rendre un hommage particulier et c'est de là, qu'est né mon désir de construire le Berkley manor. La-bas nos étoiles filantes vont bien évidemment étudier les arts de la scène mais aussi les cours fondamentaux. Il est d'ailleurs possible d'en ressortir diplômé. L' académie est ouvert pour les stars du monde entier, quelque soit sa profession. Chacun d'eux recevra une invitation dans sa boite à lettres.


Richard Melville Hall