10 joueurs

96 sujets

370 messages

11/09/21 créé le

Description

Les yeux rivés sur l'océan, je repense à toutes mes premières fois sur ce ponton... La première fois que je suis tombée dans l'eau... La première fois que j'ai versé des larmes, que j'ai aimé, que j'ai eu aussi le cœur brisé... Oui toutes mes expériences je les ai vécu ici , dans cette petite ville portuaire du nom de Camaret sur mer. Depuis ma plus tendre enfance je réside sur sa terre, j'écoute sa mer chanter, j'observe des hommes charger les bateaux ainsi que les « allées-venues » des touristes sur le port de Plaisance. La ville s'est bien développée au fil des années et cela est plutôt bénéfique pour son économie.


Camaret sur mer tient son nom du breton “kamm” qui signifie “Courbe” et de “red” qui signifie “Courant” , c'est Saint Rioc qui aurait fondé la ville au 4ème siècle , puis le lieu s'est fortement développé dans la période moyenâgeuse. C'est ce qu'on apprend , dès notre plus jeune âge, à l'école, et ce qu'on raconte à chaque foire sur le port. Comme toute ville, Camaret sur mer a sa petite histoire qui la rend célèbre. Avant de devenir une station balnéaire réputée de la presqu’île de Crozon, l'endroit tirait sa richesse de la pêche à la Sardine , puis pour avoir été le premier port langoustier d’Europe dès 1960 . Aujourd'hui, on ne compte plus que son port de Plaisance et la beauté de son cimetière de bateaux.


Mes pieds s'enfonçant dans le sable blanc et chaud de la Plage du Corréjou , je garde mon regard fixé sur cette ligne bleu qui sépare le ciel de l'océan Atlantique. Je repense alors à ma ville et aux mystères qu'elle regorge. Camaret sur mer est une petite ville maritime d'apparence si tranquille , qu'il est difficile de croire qu'il si passe autant de choses et pourtant....Mais le plus extraordinaire est l'arrivée de toutes ces célébrités dans la rue Bellevue au cours de ces dernières années. L'un d'eux qui baignait déjà dans la politique s'est présenté comme nouveau maire de la ville et de là, un quartier de résidences secondaires a commencé à se former. Il ne me dérange absolument pas, tout ce qu'ils désirent dans le fond c'est de récupérer un peu d'anonymat pour vivre comme des personnes ordinaires. On devine dans leur regard que la célébrité n'est pas de tout repos.. On devine cette lueur de souffrance qui brille dans leur prunelle. En espérant qu'ils trouvent cette tranquillité à laquelle ils aspirent dans notre presqu’île.


L'anonyme en ciré jaune