31 joueurs

171 sujets

947 messages

24/11/20 créé le

Description

La fin du monde est arrivée, l'humanité est morte.


 Alors que les scientifiques commencent à entrevoir les signes d'une lente et inéluctable "fin du monde", un conseil d'urgence tenu secret au sein des Nations Unies prend une décision: garder le secret sur l'apocalypse à venir et prévoir un "après", pour que les humains d'une Terre transformée, restructurée, et balayée de la société telle qu'on la connaît aujourd'hui puissent continuer la grande histoire de l'humanité. « Combien peut-on en sauver, un million, deux million? » demandera le Secrétaire. On lui bafouille un « avec le temps qu'il nous reste et nos ressources, cinq mille, peut-être ». Olivia Sylvestre, une Commissionnaire des Droits de l'Homme prendra la parole : « Mettez-moi en charge du projet et je doublerai ce chiffre. » Elle le quintuplera.


 C'est ainsi que vingt-cinq milles jeunes en bonne santé physique et mentale, ayant de trois à treize ans furent kidnappés en silence et placés dans un incubateur cryogénique souterrain nommé l'Arche pendant plus de 1000 ans. Pas de distinction par l'argent, le statut, ou le pays, une simple loterie du destin, favorisant les membres d'une même famille quand cela était possible, afin qu'ils puissent retrouver un semblant de familiarité et de confort au réveil.


 Seulement voilà, rien ne se passe jamais exactement comme prévu, même avec les plus grands instruments de prédictions du monde. Même sous son épaisse protection, des éboulements dévastèrent une partie des habitations destinées à accueillir la nouvelle colonie à son éveil, ainsi qu'une partie de l'alimentation des incubateurs. Improvisant dans l'urgence, Noé.exe, le programme dédié à s'assurer de la survie de l'Humanité, dut réveiller la colonie en avance, alors que l'environnement externe était encore jugé hostile.


Ou du moins une partie, se réveillera, l'autre encore incubée étant jugée trop fragile pour être déjà éveillée. C'est donc ceux dont l'incubateur était en danger ou endommagé qui s'éveillèrent, toutes les informations de leur situation immédiatement téléchargée dans leur esprit par la puce électronique dans l'arrière de leur cou, placée là essentiellement pour surveiller leur signes vitaux à la base.


La reconstruction de l'Arche et de ses bâtiments, en dehors de L'En-Haut qui fut resté tout ce temps en bon état, prit du temps et fut assez inégale par endroit, et quelques années après on commença à s'ouvrir à l'extérieur, un monde aux aléas inconnus, et la progression fut lente, violente et ensanglantée. Des milliers perdirent la vie les cinq premières années de après ce qu'on appelle aujourd'hui l'Eveil.


 Treize ans plus tard, la vie s'est un peu stabilisée au sein de l'Arche et deux colonies extérieures ont même pu être ouverte. Même si plusieurs dizaines de personnes continuent à mourir chaque mois, on est aujourd'hui loin du massacre innommable de leurs débuts, et on réapprend doucement à faire un peu plus que survivre.


Essayer de vivre, tout simplement.