45 joueurs

202 sujets

579 messages

21/10/20 créé le

Description

Le monde des Hommes est aussi vaste que mystérieux. Ce monde a pris vie dans les années 8 000. 

Empli de couleurs et de rêves, il avait tout pour être parfait… 

Mais cet univers prospère ne l’était qu’en apparence, parmi les guerres, les pénuries et les famines, l’être humain s’est en plus lancé dans une croisade contre lui-même, massacrant ses semblables par le biais d’inventions toutes aussi abracadabrantes les unes que les autres. 

Ce macrocosme, recouvert d’usines et d’engrenages, dégageait autant de pollution que de terreur, pourtant ces Hommes disaient apprécier ce monde et cette ère… Une ère nommée SteamPunk. 


Malheureusement, depuis désormais une trentaine d’années, le monde commença à sombrer dans le crépitement d’une brume rougeoyante… Les Hommes, selon les informations détenues par un groupement d’îles, commencèrent à mourir. Il s’agissait apparemment d’un amas de pollution pour que l’enveloppe charnelle puisse le supporter, et très vite la Terre devint un fléau mortel pour tous ses habitants.


Tous, hormis pour un groupement d’îles, en retard sur ce monde. 

Ce coin de terre avait une spécificité, il était empli de végétations qui tenait à distance cette menace, comme une bulle d’oxygène formée par la faune et la flore. En effet, celles-ci ayant échappé aux nouvelles technologies se sont vues épargnées par le nuage de brume qui s'arrêta autour de ce qui était désormais la seule parcelle de terre habitable.


La curiosité des Hommes les poussa pourtant à aller vérifier l’au-delà de la brume en utilisant des masques à gaz et des vaisseaux. Les habitants d’Azalée perdirent peu à peu l’ambition de franchir le monde quand ils ne virent qu’aucun des courageux explorateurs ne revint en vie.


On aurait pu penser qu’ils allaient commencer à se laisser dépérir, sentant leur fin proche, mais un homme leur vint en aide. Surnommé le Proconsul, il gagna vite la confiance des habitants de par ses promesses, son éloquence et ses inventions. Il fut vite élu souverain, mais aussi espoir de la société guidant ce nouveau monde sans repère.


Plus qu’un orateur ou qu’une personne généreuse, il était un inventeur reconnu de tous, confectionnant des robots à ce monde quelque peu décalé, puis finalement, il se lança un défi pour sauver l’avenir de ce peuple.


Voici l’appel qui fut transmis par le biais des radios ou des écrans. 


« Avis au peuple de l’Azalée, j’ai besoin de vous ! Pour préserver la quiétude de ce monde, j’ai décidé de pousser mes recherches plus loin et de créer des êtres surnaturels, des hybrides. Je pense fermement qu’en mélangeant plusieurs espèces, nous obtiendrons des êtres plus résistants ! Mes amis ! J’en appelle à votre courage, pour donner votre corps à la science ! »


Ce jour-là marqua le changement de tout… Bon nombre d’hommes se dirigea vers la forteresse du Proconsul, malheureusement, tous les premiers sujets vinrent à mourir. La lueur d’espoir commença à retomber, jusqu’au jour où le Proconsul vint à parler d’une première réussite. Des images arrivèrent à foison sur les écrans, on pouvait y percevoir le profil d’une renarde qui, selon on ne sait quel miracle, arrivait à modifier son apparence… Quand elle utilisait ses pouvoirs. 


Le Proconsul venait de créer une espèce plus que spéciale, il venait de révolutionner l’univers en créant des monstres hybrides, pouvant en plus développer des pouvoirs. Malheureusement, il apprit à sa cour que toutes ses créations ne pouvaient être aussi parfaites que celle qu’il venait de présenter. En effet, on vit en image une ligne entière d’hybrides nekos, chiens, moutons, cerfs sans aucun pouvoir… On ne savait encore comment cette renarde avait développé de telles capacités, mais le fait était là. On appela tous les basiques les Epsilon et la merveille reçut le rang d’Apogées. 


On remarqua que toutes ses créations étaient plutôt dociles et il les offrit donc à ses sujets pour commencer, gardant sa précieuse pour lui. On en déduisit alors que les hybrides avaient un souci, celui d’être inférieur, car leur conscience était moins élaborée… 



Une mutation avait dû être produite, sa Précieuse, elle, s’exprimait, avait une volonté propre… 

Il fallut un tragique événement pour régler ce problème. 


La disparition de la Précieuse une nuit noire sans lune.


À son réveil, le Proconsul envoya un avis de recherche… Malheureusement, les jours, les mois passèrent et personne ne vint à la retrouver… On la certifia donc morte. 


Le souverain de l’île vint alors se pencher de nouveau sur la création de ces êtres possédant un pouvoir et cette fois, plus question de laisser des produits hasardeux sortir. 

Les nouveaux hybrides, contrairement aux anciens n’étaient plus des coquilles vides, mais des êtres dotés de paroles et d’aptitudes offertes par leurs croisements. 

Le Proconsul commença alors son entreprise de créatures, leur attachant un collier avant de les envoyer à l’animalerie pour pouvoir les vendre à la population.


Selon leur rareté, les prix se faisaient plus ou moins élevés… L’usine en marche, la productivité était si intense que bientôt, tous les habitants pouvaient obtenir leur propre hybride… 

Quelques années passèrent et ce fut finalement le retour des hybrides rares, ceux de la seconde génération, ceux détenant des pouvoirs. Ils étaient enfin fonctionnels, et les nobles se les arrachèrent quand ils arrivèrent sur le marché… 


Des rumeurs prirent alors naissance, laissant croire que certains maîtres lâchaient les hybrides les plus inutiles dans la nature pour en prendre de nouveaux plus puissants… Ce ne sont là que des rumeurs, mais après tout, quel serait le mal de relâcher un animal dans la nature ?


Nous sommes aujourd'hui en 8 121, la population, pour la plupart, a oublié son passé, ne se concentrant que sur leur propre luxe et leurs esclaves... Mais que se passerait-il désormais, s'ils essayaient à nouveau de quitter cette île paradisiaque ?


N’hésitez plus, venez sur Hybride Industry là où de nombreux mystères planent… Cette île, où les maîtres règnent en plein pouvoir sur les hybrides.


Là où l’esclavagisme naît, la haine est de la partie, qui sait ce qui se passera si les hybrides réussissaient à se rassembler… La cupidité humaine aura-t-elle raison d’eux ?…

Seul vous, pourrez en décider et changer le cours du destin.