Votre forum est inscrit sur l'annuaire ? S'il vous plaît, aidez-nous en partageant Forums-rpg.fr !

22 joueurs

42 sujets

65 messages

07/07/20 créé le

Historique

Tags

Derniers messages

  • Aucun message n'a été trouvé.

Derniers inscrits

  • Aucun joueur n'a été trouvé.

Liens en vrac

Description

Le Valdore puise ses origines dans des contes fantasques et mystifiés par l’Homme depuis des millénaires. Au commencement il n’existait qu’une grande vallée tapie d’or sur des centaines de lieues à la ronde. Au centre du Monde, un seul arbre gigantesque avait poussé. Quand le ciel gronda pour la première fois, la foudre s’abattit sur l’arbre qui s’enflamma. Les premiers hommes naquirent des racines et de la sève. Mais alors qu’ils prirent conscience de leur existence, ils durent découvrir l’essence du Bien et du Mal. A l’ouest de l’Arbre avaient poussé des champs de ronces, rendant la terre hostile et infertile ; à l’est de l’Arbre était né des champs de blé à perte de vue. Les humains ont dans un premier temps combattu et délivré la Terre des ronces et se sont ensuite attelés à cultiver la Terre du blé. C’est sur ces Terres que sont nés respectivement les royaumes de Malronce et Belorge.


Au fil des siècles ont émergé diverses civilisations - intrinsèquement liées à ces deux et ancestraux royaumes qui régissent encore aujourd’hui les différents peuples.

Pourtant, l’homme a appris et grandi, mais n’a jamais réussi à s’émanciper de ses origines. Il puise la magie de la terre sans se douter que sous ses pieds persiste une force maléfique qui ne cherche qu’à le corrompre et semer le chaos dans son monde.

Elle se nourrit d’une peur bien spécifique à la nature humaine : celle du vide et de l’inconnu.


Les frontières de Valdore sont délimitées par un gouffre dont on ne connaît les limites. Un épais brouillard empêche d’en apercevoir le fond et au delà. Depuis toujours, l’homme n’a cessé de fantasmer et de craindre le Gouffre.

Et alors qu’il regarde droit devant lui, peinant à s’imaginer sur ce qu’il y aurait de l’autre côté, il se persuade qu’au fond du Gouffre ce n’est que la mort qui l’attend.


Si seulement.