Votre forum est inscrit sur l'annuaire ? S'il vous plaît, aidez-nous en partageant Forums-rpg.fr !

70 joueurs

3,630 sujets

35,899 messages

03/01/08 créé le

Historique

Description

De la légende naquit l'histoire, une histoire qu'il est encore difficile de cerner pour les jeunes âmes de ce monde. Où est la vérité? Par où naquit le trouble qui gouverne le monde? Si encore aujourd'hui il reste beaucoup à découvrir, Istheria se dessine autour de la tragédie depuis des siècles.


Si les croyants pensent le monde avec le regard des dieux, les archives et les mémoires l'expliquent par les souvenirs de ceux qui survécurent. Et si le malheur n'était que le résultat de l'arrogance des Hommes? Peut-être était-ce cela qui pourrait expliquer la violence de la guerre de Taulmaril qui mit fin à toute une époque. Il fallut bien des années à Istheria pour retrouver un nouveau visage, mais si ce n'était que le début?


UNE ÈRE DE FÉLICITÉ

Voilà maintenant près d'un siècle que les immenses royaumes d'Istheria vivent une période de félicité bien méritée. Après avoir essuyé de nombreux conflits successifs et une longue période de désenchantement depuis la guerre de Taulmaril, les divers peuples de Cimmeria, Noathis, Eridania, Cebrenia, Phelgra et Argyrei ont pris le temps de relever la tête et se forgent à présent une nouvelle vie. C'est donc dans ce contexte de paix qui semble étonnamment fraîchement acquise que chacun essaie de reprendre le fil de son existence, pansant les blessures d'un passé craquelé par la violence.


Chaque nation se voue donc à retrouver leur magnificence d'autrefois, Cimmeria la première, dont l'histoire ne retiendra que sa faute et sa trahison dans la guerre de Taulmaril. Centré principalement sur son unique cité, Hellas, le pays de la glace revit peu à peu grâce à la présence de leurs célèbres prêtresses qui jouissent d'une réputation altruiste fameuse auprès de tous. Souhaitant aujourd'hui devenir exemplaire, les Cimmeriens s'efforcent à mettre en avant leurs talents artistiques et leur sens des affaires maritimes. Pays aujourd'hui démocratique, l'armée qu'il possède n'a pour but principal que d'assurer la sécurité de territoire.


Autre nation entachée par des actes sanglants, Phelgra, le continent noir, semble mener une existence tranquille même si il lui est difficile de se relever. En effet, sa mauvaise réputation et le dictat imposé par les célèbres Cavaliers de Sharna en font un pays craint qui possède peu de soutien. Pourtant, nombreux sont les efforts de ces derniers qui s'ouvrent aujourd'hui au reste du monde : Mavro Limani est devenu le principal centre maritime d'Istheria et fait la richesse de Phelgra: Umbriel, devenue une ville pénitencière, a permis la création de liens internationaux en accueillant dans ses geôles les criminels du monde entier pour assurer la sécurité des autres gouvernements... Le temps aura peut-être raison des mauvaises opinions de cette patrie au sombre passé.


Si il eut existé un centre du monde, il se situerait aujourd'hui à Eridania. Il s'agit de la nation la plus prospère qui soit. Si par le passé, Hesperia eut beaucoup perdu d'un point de vue économique et possédait une monarchie très controversée, ces tensions semblent oubliées. En effet, la Grande Capitale est devenue un lieu de rencontres et d'échanges prisés : pour ses arts, son économie, ses deux forces militaires, royales et citoyennes, ainsi que sa culture. Unique nation jouissant d'une monarchie constitutionnelle, elle attire autant les nobles que les populations les plus modestes qui nourrissent quelques rêves de gloire et de réussite sociale. Néanmoins, la plaque tournante du pays se trouve et demeure Tyrhénium. Ayant acquis une indépendance politique et territoriale il y a des décennies, cette ville aux bords des frontières du royaume a su tirer son épingle du jeu et devenir la cité la plus riche de tout Istheria.


Il faut, néanmoins, ne pas oublier le pays ancestral où sont nés les plus grandes civilisations : Cebrenia. En effet, les cités de Canopée, grand royaume sindarin, et Cimmerium, grand royaume sylphide, n'ont rien à envier aux autres nations. Si les pierres qui constituent leur cité sont antiques, elles n'en ont pas moins sauvegardés leur population depuis des générations et confèrent aujourd'hui à ses habitants, un lieu de plénitude qui peut être aisément jalousé. Malheureusement, cette chance n'a pas touché de sa grâce Elusia, la cité de l'eau. Les conflits d'antan ont fini par éteindre la vie de la belle cité, qui a été en partie désertée par sa population Yorkas et s'abandonne à la nature, ainsi qu'à de rares irréductibles habitants. Pourtant, pied de nez au temps, ses murs sont toujours droitement érigés et semblent toujours désirer résister. La seule zone d'ombre qui recouvre ce pays demeure Taulmaril, la grande cité déchue, où aucune vie n'a pu reprendre depuis la guerre, il y a maintenant près de cinq cents ans.


La félicité touche aussi les continents les plus sauvages et les plus difficiles. Noathis, grand territoire dominé par la nature, semble se laisser doucement bercer. Argyrei, qui fut malheureusement bien trop souvent frappé par la malchance, retrouve son calme et laisse entrevoir la possibilité d'une nouvelle reconquête. Quand à l'île de El Bahari, découverte il y a peu, laisse entrevoir de belles possibilités d'exploration et de nouveauté pour qui se risquerait à vouloir la connaître.