Votre forum est inscrit sur l'annuaire ? S'il vous plaît, aidez-nous en partageant Forums-rpg.fr !

62 joueurs

369 sujets

2,786 messages

29/05/19 créé le

Historique

Description

“Il était une fois”, c’est ainsi que tous les contes commencent. Des histoires pleines de magie, des histoires pleines de fantaisie où l’on découvre que l’on peut aimer à en mourir, que l’on peut conquérir monts et merveilles pour sauver quelqu’un. Les univers des livres sont aussi vastes qu'extraordinaires, une passion d’enfant qui nous suit tout au long de nos jours. Mais vous êtes vous déjà demandé ce qui se passerait, si les personnages de livres revenaient à la vie ? Ce qui se passerait si leurs auteurs foulaient le sol d’un monde nouveau ? Ce qui arriverait si l’on pouvait apercevoir des créatures à l’apparence humaine au coin d’une rue ? C’est quelque chose, dans ce monde, qui vous est désormais possible.


Vous vous réveillez à Settherdam un matin, un après-midi ou même un soir, déboussolé. Quelque part dans votre conscience, quelque chose s’allume : vous avez la certitude de ce que vous êtes, avec une précision rare. Personnages de romans ou de contes, auteurs ou créatures venus d’un passé brumeux, vous voici réincarné. Ici, commence une vie toute nouvelle qui vous est étrangère, à laquelle il vous faudra s’adapter, ainsi qu’à la population nouvelle qui vous entoure.


Mais quelque chose ne va pas, dans cette ville. Settherdam est étrange; hors du temps. Nul ne sait d’où elle vient, la façon dont elle a été créée. Nul ne sait où elle se trouve, s’il existe une façon quelconque de sortir de ses frontières. Est-ce une façon de vous protéger de ce qu’il y a au-delà de cette bulle qui entoure la ville ? N’êtes vous que des cobayes d’une plus vaste machineries ? Settherdam recèle des mystères qu’il vous faudra découvrir au péril parfois de votre propre existence, sous peine de ne plus pouvoir y subsister.


« Nous voilà en l’An 100. Une année anniversaire, dirons-nous. Les Premiers Habitants fêtent leurs centième anniversaire dans cette Ville étrange. Aucun n’a prit une ride. Tous ont gardé cette apparence avec laquelle ils sont arrivés, comme si le temps n’avait plus aucune emprise sur eux. 


L’An 100. 

Cette année à été baptisée « L’Année de l’Azur » par le Conseil de la ville.


Nous vivons, nous rions, nous travaillons, nous pleurons tous ensembles. Nous faisons des compromis, nous faisons des fêtes, nous faisons des concessions, nous faisons des rencontres, nous faisons des adieux et toutes ces choses, mes amis, sont merveilleuses.


Nous sommes en l’An 100 et pourtant, personne n’a vécu tout ce qu’il veut vivre.


Et personne n’est au bout de ses peines. »