Votre forum est inscrit sur l'annuaire ? S'il vous plaît, aidez-nous en partageant Forums-rpg.fr !

145 joueurs

1,296 sujets

8,380 messages

01/11/19 créé le

Historique

Description

BIENVENUE A NEO ATLANTIS

Le projet initial était beau, le projet initial était propre. Elle avait tout pour plaire, cette île artificielle crée dans un but louable et humanitaire. Pourtant, les choses ne mirent pas vingt ans pour déraper. A croire que l’être humain tout plein de ses valeurs n’a pas de plus grande hâte que de jeter ces dernières aux orties afin de laisser libre cours à ses plus bas instincts.

Au-delà de la zone d’arrivée, relativement sécurisé, des bas-fonds virent le jour, accueillirent en leur sein les populations les plus démunies, qu’une absence totale de moyens réels mis en œuvre pour les aider jeta dans les bras glacés de l’indigence la plus totale. Vivre. Survivre, même. Telle devint la règle. Et pour y parvenir, tous les moyens s’avérèrent bons.

Les gangs trouvèrent en ces âmes corrompues une manne permanente prête à alimenter leurs trafics en échange de quelques bribes de sécurité. L’illusion devint une monnaie à part entière. Et les rêves brisés une réalité quotidienne. Peu à peu, la ville basse renia ses chaînes, et ses habitants, privés de repères concrets, lui donnèrent un nouveau nom, comme une offrande faite à une entité surréaliste qui, dans sa cruauté intrinsèque, prenait tout de même soin de ses enfants.

Decay. Un nouveau nom pour l’enfer. L’ordre tenta bien de s’établir, de garder une forme de contrôle sur ce lieu de débauche, sans grand succès. Une milice fut déployée, vit ses membres s’enfoncer dans la fange les uns après les autres, happés par les promesses viciées de Decay. Le gouvernement, perdant tout contrôle sur le phénomène, fut obligé de prendre des mesures. Les membres de la milice furent remplacés, reçurent de nouveaux pouvoirs, dont celui de répondre aux armes par les armes.

------

L’année 2040 se profile à peine, et s’annonce plus sombre que les précédentes. Les conflits prennent de l’ampleur, alors que les voix s’éteignent, remplacées par les chuintements des balles. Et, pourtant, les arrivées se poursuivent. De nouvelles âmes viennent s’ajouter à la somme des citoyens. L'appât du gain. D'une nouvelle existence possible. Voire même d'une rédemption que le monde normal n'est plus à même de leur offrir. Conscients ou non qu’une fois le terminus atteint, aucun retour n’est possible.